top of page

10 CONSEILS POUR BOOSTER VOTRE MÉMOIRE - COACHING SCOLAIRE - METHODE DE TRAVAIL


Votre mémoire vous fait des tours  ? Ça s’explique !  Devenez acteur de vos apprentissages grâce au coaching scolaire spécial méthode de travail du laboratoire de la méthode!

Vous est-il déjà arrivé d’étudier pendant toute une journée pour une interrogation et avoir le syndrome de la feuille blanche au moment de l’évaluation ? Avez-vous déjà croisé dans la rue un collègue dont le nom vous échappe ? Votre mémoire vous fait des tours ? C’est normal et ça s’explique avec le coaching scolaire !

 

COMMENT FONCTIONNE VOTRE MEMOIRE ?

Rester maître de son temps est une difficulté, comment la surmonter ? Mémoriser des matières volumineuses est un défi, comment l’affronter? Garder sa motivation est un combat comment la booster ? Devenez acteur de vos apprentissages avec le laboratoire de la méthode en province de Liège !
Copyright - Laboratoire de la méthode

Il s'agit d'un processus en 3 étapes :


1) L’encodage : c’est votre capacité à acquérir de nouvelles informations (qui proviennent de nos 5 sens : vue, ouïe, toucher, odorat et goût) et à donner du sens à ce que vous percevez. C’est la base de tout. Plus votre information sera bien encodée et organisée (grâce à une bonne méthode de travail) plus il vous sera facile par la suite de la retrouver !


CONSEIL N° 1 —Faites des liens entre les nouvelles informations et des choses que vous savez déjà. Par exemple, si vous désirez apprendre une nouvelle langue. Vous pouvez comparer le participe présent de la langue souhaitée avec celle de votre langue maternelle.


CONSEIL N° 2 —Catégorisez les informations pour mieux structurer votre contenu. Par exemple, si vous devez apprendre l’anatomie supérieure du corps humain. Pensez à créer ou à utiliser des catégories : les muscles, les os, les tissus…


2) Le stockage : avoir une information en tête c’est bien, mais la conserver c’est mieux ! L’étape du stockage s’apparente au moment de la consolidation qui est un processus inconscient et automatique. Notre cerveau répète l’information suffisamment de fois pour la protéger de l’oubli. Attention, pour votre bien-être mental, vous ne retenez pas toutes les informations que vous percevez. Mais bien celles qui sont exceptionnelles, qui ont une utilité ou pour lesquelles vous avez une motivation (parfois difficile à trouver concernant les cours mais possible avec notamment l'aide du coaching scolaire).

CONSEIL N° 3 —Rappelez-vous régulièrement l’information. Par exemple, lisez plusieurs fois votre cours.


CONSEIL N° 4 —Variez les formes de rappel : fiches, schémas, cartes mentales, jeux, quiz…


3) La récupération : c’est votre capacité à récupérer une information préalablement apprise.


CONSEIL N° 5 —Afin d’optimiser la mémorisation, la première réactivation (par une relecture d’une dizaine de minutes) de votre mémoire doit avoir lieu dans les 12 heures après une séance de 1 h d’étude !

 

EXISTE-T-IL UNE OU PLUSIEURS FORMES DE MÉMOIRE ?

Rester maître de son temps est une difficulté, comment la surmonter ? Mémoriser des matières volumineuses est un défi, comment l’affronter? Garder sa motivation est un combat comment la booster ? Devenez acteur de vos apprentissages avec le laboratoire de la méthode en province de Liège !
Copyright - Laboratoire de la méthode

Si la mémoire renvoie à votre capacité de réaliser les étapes décrites ci-dessus, elle n’est pas pour autant un processus unitaire. Il existe plusieurs conceptions de la mémoire humaine (et même plusieurs types d’intelligence, mais ce sera l’objet d’un prochain article spécial méthode de travail). En 1969, Atkinson a proposé la structure suivante :


A) LA MÉMOIRE A COURT TERME : elle permet de garder une information et de la restituer pendant une dizaine de secondes environ. Elle est limitée, mais évolue avec l’âge. Un enfant peut facilement y stocker 2 éléments tandis qu’un adulte peut aller jusqu’à 7. Elle inclut la MÉMOIRE SENSORIELLE qui conserve quelques millisecondes les informations sensorielles que nous recevons de l’environnement sans en avoir forcément conscience. Mais aussi, la MÉMOIRE DE TRAVAIL qui vous permet de garder l’information et de l’utiliser dans des tâches complexes. Par exemple, lorsque vous essayez de retenir rapidement ce genre de chiffre : 134 876.

ATTENTION : cette dernière est facilement saturée. Il faut donc éviter les doubles tâches afin d’éviter la surcharge. Par exemple, étudier des verbes irréguliers en néerlandais et organiser en même temps votre programme de la semaine prochaine est une mauvaise idée.

B) LA MÉMOIRE À LONG TERME : elle correspond à toutes les informations que nous stockons de manière illimitée. Celles que nous venons d’apprendre ou de vivre, et toutes celles que nous conservons depuis longtemps. Elle inclut la MÉMOIRE PROCÉDURALE (difficile à modifier une fois le geste acquis) qui correspond à toutes les compétences motrices. Par exemple, faire du vélo. Ou encore la MÉMOIRE SÉMANTIQUE (votre culture générale, le sens des mots, l’utilité des objets, les règles sociales, etc.), mais aussi la MÉMOIRE ÉPISODIQUE (souvenirs de ce qui vous est arrivé, et surtout des éléments les plus marquants).

 

AU FINAL, COMMENT RETENIR DURABLEMENT DES INFORMATIONS EN MÉMOIRE ?


En complément de tout ce qui a été déjà énoncé (répétition,bonne méthode de travail, contexte à maîtriser, informations bien classées, etc.,), il est également très important de :


CONSEIL N° 6 — Vous mettre dans de bonnes conditions pour provoquer une émotion positive face à votre apprentissage.


CONSEIL N° 7 — Lier les contenus de l’information à votre quotidien et aux expériences que vous avez pu vivre.


CONSEIL N° 8 — Visualiser ce que vous apprenez, une image vaut mieux qu’un long discours.


CONSEIL N° 9 — Prendre soin de votre mémoire par une alimentation variée et suffisamment de sommeil.


CONSEIL N° 10 – Apprendre à connaître votre mode de fonctionnement, ce qui marche pour vos amis et vos parents n’est peut-être pas la meilleure solution pour vous. Tester, explorer, expérimenter… c’est en cherchant que vous pourrez trouver la meilleure façon de procéder pour apprendre. Le coaching scolaire peut vous soutenir et vous guider dans cette recherche. Avec l’aide du laboratoire de la méthode, vous serez capable de vous fixer des objectifs clairs favorisant votre réussite grâce à une méthode de travail efficace. Mais aussi apprendre à mémoriser votre matière de manière plus précise et plus sereine, et ce quel qu’en soit le volume ou la difficulté.

 

Devenez acteur de vos apprentissages grâce au laboratoire de la méthode !

Pour toutes questions ou prises de rendez-vous sur le coaching méthode ou orientation, je suis à votre écoute, n'hésitez pas à me contacter par mail (asdhaen@laboratoiredelamethode.com) ou par téléphone (+32495303160).

 

POUR EN SAVOIR TOUJOURS PLUS :

° Vilain Guillaume, La boite à idées pour aider nos enfants à apprendre autrement, Éditions Eyrolles, Paris, 2020.

° Brouillet Denis et Syssau Arielle, Les processus de mémoire, dans La maladie d’Alzeimer : mémoire et vieillissement (2005) : https://www.cairn.info/la-maladie-d-alzheimer-memoire-et-vieillissement--9782130548263-page-11.htm (Consulté le 15 juillet 2021)


Commentaires


bottom of page